Thaïlande, trois villes à explorer !


Carnets de voyage / mardi, septembre 12th, 2017

Trois destinations de choix en Thaïlande : Sukhothai, Ayutthaya et Chiang Mai

Du XIIIe au XIVe siècle, les différentes principautés thaïes de la vallée du Mékong s’unirent pour livrer bataille aux peuples Môns, puis aux Khmers pour fonder le Royaume de Sukhothai. Le roi Ramkhamhaeng, roi d’une ville du nord de l’actuelle Thaïlande se libéra de l’autorité des Khmers pour étendre son influence sur la plaine de Vientiane. Un mémorial lui est dédié à l’intérieur du parc historique de Sukhothai. Ainsi, le premier État thaï fut créé en 1238 et servit de base à la culture, la politique et la religion thaïe actuelle. Au nord du pays, à environ six heures de Bangkok, on retrouve cette ancienne ville de Sukhothai. Magnifique paradis touristique, cette ville se sépare un deux parties : la nouvelle ville très dynamique avec plusieurs magasins et échoppes en tout genre et l’ancienne ville, plus calme, qui possède un parc historique où l’on trouve d’anciennes ruines classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’ancienne ville possède un petit marché de nuit, des guest house sympathiques à des prix corrects, ainsi qu’une pagode magnifique, le Wat Traphang Thong, au milieu de l’eau où l’on peut supposément trouver l’empreinte du pied de Bouddha. Vous pourrez également entendre les chants des moines redonnés par les haut-parleurs de la vieille ville vers 17 h tout en vous dirigeant vers le marché.

En 1350, le roi Ramadhipati I fonda la capitale d’Ayutthaya qui fut ravagée en 1767 par une attaque birmane. À environ deux heures de Bangkok en train ou en bus, on retrouve encore les ruines des anciennes pagodes parsemées dans l’actuelle ville d’Ayutthaya en particulier le célèbre Bouddha allongé au Wat Lokaya Sutha.

Chiang Mai, la rose du nord de Thaïlande

La Province de Chiang Mai, située au nord du pays est la deuxième plus grande province du pays. Cette région montagneuse est traversée par la rivière Ping du nord au sud de la province. On y trouve aussi le plus haut sommet de la Thaïlande, le Doi Inthanon. De nombreux parcs nationaux sont présents dans cette province : Doi Inthanon, Doi Suthep-Pui, Mae Ping, Sri Lanna, Huay Nam Dang, Mae Phang et Chiang Dao. Située dans la partie centre de la province de Chiang Mai, la ville fortifiée de Chiang Mai fut fondée en 1296 par le roi Mengrai (1238–1317) et fut la capitale du Lan Na (1259–1892), le Royaume du Nord. Ce roi permit l’unification de principautés en un royaume dont le pouvoir était centralisé à Chiang Mai. Merveilleuse ville aujourd’hui moderne, Chiang Mai abrite en son centre une ancienne muraille qui donne à la ville un aspect de « ville carrée ». À l’intérieur de la ville carrée, centre touristique et culturel de Chiang Mai, on retrouve de nombreuses anciennes pagodes, des marchés de nuit et divers restaurants et magasins. Un nombre impressionnant de sites religieux montre que la ville de Chiang Mai fut considérée comme la ville du bouddhisme et sa protectrice. Depuis les stations du bus de la ville, il est facile de partir en direction de petites villes du nord de la Thaïlande : Chiang Dao, Chiang Rai, Fang qui sont des lieux très agréables où séjourner avec un bon nombre d’activités à faire. Des visites dans les grottes de Chiang Dao, Chiang Dao Cave ; le Wat Rong Khun, la pagode blanche de Chiang Rai ou encore les pagodes colorées et le paysage magique de Fang.

Ces trois villes historiques possèdent un ensemble de ruines et de pagodes historiques à visiter absolument. Ces lieux sont évidement très touristiques, il est très facile de trouver un hébergement et même un chauffeur de tuk-tuk ou une location de bicyclette pour la journée à des prix raisonnables pour vous emmener faire un petit tour à travers l’histoire thaïlandaise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *