Les Contes de Beedle le barde, légendes de sorcellerie


Littérature / dimanche, décembre 16th, 2018

La Belle au bois dormant, Blanche Neige, Le Petit chaperon rouge, La Belle et la bête… autant de contes qui bercent l’enfance des petits Moldus. Mais saviez-vous que les sorciers ne sont pas en reste ? Babbitty Lapina, Le Sorcier au cœur velu, Le Conte des trois frères… découvrez les histoires adorées des petits sorciers en herbe !

Il était une fois un jeune sorcier beau, riche et talentueux, qui avait remarqué que ses amis devenaient sots lorsqu’ils tombaient amoureux, folâtrant et se pomponnant, perdant l’appétit et leur dignité. Le jeune sorcier décida qu’il ne serait jamais la proie d’une telle faiblesse et il eut recours à la magie noire pour assurer son immunité.

La morale du sorcier

Présentant des personnages tous plus farfelus les uns que les autres, Les Contes de Beedle le Barde dépeignent fidèlement l’univers chaotiquement merveilleux du désormais mythique Wizarding World de J. K. Rowling. Sur fond de tragédie, les héros – et héroïnes – de ces histoires apprennent, souvent à leurs dépens, que la magie est une arme à double tranchant. Les petits sorciers sont prévenus : seules la noblesse de cœur et l’intelligence les sortiront des situations les plus terribles. La magie n’est jamais qu’un coup de pouce. Victimes de leur orgueil, les sorciers égoïstes et obtus risquent d’êtres poursuivis par une marmite pleine de verrues, de rendre leur cœur velu ou, pire, de faire une rencontre très malvenue…

Les trois frères cependant connaissaient bien l’art de la magie. Aussi, d’un simple mouvement de baguette, ils firent apparaître un pont qui enjambait les eaux redoutables de la rivière. Ils étaient arrivés au milieu du pont lorsqu’une silhouette encapuchonnée se dressa devant eux en leur interdisant le passage.
C’était la mort et elle leur parla.

Un contenu de qualité

Cette très belle édition des Contes de Beedle le barde est non seulement enrichie d’illustrations fantastiques, mais aussi des commentaires du professeur Dumbledore ainsi que d’une introduction de l’autrice. Si les images émerveillent autant les petits que les grands, les annotations de l’illustre directeur de Poudlard font la lumière sur les zones d’ombre de l’Histoire de la magie peu connues du grand public. Vous saurez donc que La Fontaine de la Bonne Fortune fut la seule pièce de théâtre jamais jouée à Poudlard et que ce fut un échec retentissant ; que Babbitty Lapina est sans doute la première héroïne littéraire qui soit Animagus ; que Le Sorcier et la marmite sauteuse est un texte avant-gardiste pro-Moldus, chanceux d’avoir survécu aux nombreux auto-da-fé dont il a été la victime au cours des siècles passés…

Babbitty Lapina – Tomislav Tomic

L’association Lumos

Si vous n’êtes toujours pas convaincu.e.s, sachez qu’en faisant l’acquisition de cet ouvrage vous faites une bonne action puisque la totalité des droits d’auteur est reversée à l’association Lumos, co-fondée en 2006 et depuis activement soutenue par J. K. Rowling. Lumos est une association qui s’engage pour que tous les enfants aient la possibilité de grandir dans une famille ou, si aucune alternative n’est possible, dans des établissements spécialisés qui répondent véritablement à leurs besoins, dans le respect de leurs droits, et en leur permettant de développer tout leur potentiel.

J. K. Rowling et Les Contes de Beedle le barde

Née le 31 juillet 1965 en Angleterre, Joanne Rowling, plus connue sous le nom de J. K. Rowling, est une écrivaine philanthrope, autrice de la célèbre série Harry Potter. Avant de se lancer dans l’écriture, J. K. Rowling travaille d’abord pour Amnesty International puis à la chambre de commerce de Manchester, pour ensuite devenir professeure de littérature anglophone à Porto au Portugal. Après une période difficile, l’autrice retourne au Royaume-Uni où elle achève un projet d’écriture imaginé des années auparavant : l’histoire d’un petit orphelin qui fait sa rentrée à Poudlard, l’école des sorciers. Le manuscrit achevé en 1995, elle s’emploie à le faire publier, ce qui sera finalement possible en 1997, grâce à son agent Christopher Little et à la maison d’édition Bloomsbury. La célèbre saga Harry Potter voit ainsi le jour. Elle sera finalement traduite en plus de 79 langues et deviendra l’un des ouvrages les plus lus à travers le monde, ce qui apportera des nombreux titres et récompenses à J. K. Rowling. Elle fonde l’association Lumos en 2006, et écrit alors trois ouvrages pour lesquels elle reverse l’intégralité de ses droits d’auteurs à des associations caritatives : Les Contes de Beedle le barde, Le Quidditch à travers les âges et Les Animaux fantastiques.

Informations :
Les Contes de Beedle le barde
The Tales of Beedle the Bard
J. K. Rowling, 2007/2008
Bloomsbury Publishing Plc, 2008
Gallimard jeunesse, 2017
Illustratrions : Tomislav Tomic (Croatie), 2017
ISBN : 978-2-07-062519-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *