A Ghost Story, l’histoire d’un fantôme


Audiovisuel / mercredi, février 14th, 2018

La mort, cette étape inévitable, nous effraye parfois mais nous fascine toujours. Qu’est ce qui se trouve après la vie ? Que devenons-nous après notre mort ? Comment faire face à l’absence ? Autant de questions qui restent en suspend tout au long de notre existence. Avec A Ghost Story, David Lowery nous offre sa vision de l’après-vie et sa définition du fantôme.

Le fantôme sous le drap blanc

La vie paisible menée par ce couple de banlieue est bouleversée lorsque la mort vient arracher sa moitié masculine. Du corps étendu sur un lit d’hôpital, l’esprit se relève vêtu de son linceul et entame son voyage vers l’au-delà. Mais lorsqu’il se retrouve face à la lumière, il décide de rebrousser chemin, attiré par les souvenirs de sa vie terrestre et celle qu’il a laissée derrière lui. Commence alors son errance à travers le temps et l’espace.

L’errance

Simple et poétique, la représentation enfantine du fantôme incarné par le drap blanc est un coup de maître du réalisateur David Lowery. Ce dernier reprend d’ailleurs des idées issues de témoignages et de théories construites sur ce thème qui nous sont exposées depuis longtemps – on peut notamment rappeler la référence à la lumière blanche. À travers ce protagoniste peu ordinaire, le film explore les beautés de la vie, les difficultés du deuil et le périple qui nous mène vers l’abandon du monde matériel. Le temps n’a pas d’emprise sur le fantôme qui traverse les périodes de son histoire et les époques sur des durées qui nous semblent parfois interminables ou d’autres fois incroyablement courtes. La gestion de ces variations temporelles est admirablement bien menée, notamment par la mise en scène. Mais le propos de l’histoire est d’autant plus profond qu’il aborde également les questions existentielles que nous nous posons tous dans nos vies. « Pourquoi sommes-nous là ? »

Les réponses

Il est pourtant dommage que ce questionnement ne pousse pas le spectateur à réfléchir par lui-même et à façonner sa propre idée. En effet, le réalisateur n’hésite pas à le prendre par la main pour lui présenter sa vision de la chose et ses conclusions, qu’il établit par ailleurs de façon grossière dans un monologue pompeux et suffisant. Il s’agit donc là plus d’un exposé que d’une invitation à la réflexion. Cela est regrettable pour un film qui aborde un thème aussi profond et pour lequel les réponses sont incertaines.

En résumé, il s’agit d’un film à la thématique profonde et fascinante qui propose une mise en scène intéressante et captivante à laquelle sont joints des éléments décevants. Le réalisateur aime son travail, il en est fier et cela se ressent. Néanmoins, A Ghost Story reste un film à découvrir impérativement, surtout si l’on ne craint pas le style contemplatif.

Informations
A Ghost Story
2017 – 1 h 32 min
Acteurs principaux : Casey Affleck, Rooney Mara
Réalisateur : David Lowery
Nationalité : USA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *